L'Agence

forum de la guilde l'Agence
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La famille Salomeh

Aller en bas 
AuteurMessage
Golbi
Admin
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: La famille Salomeh   Sam 8 Aoû - 7:02


Ambiance

Salomeh





Khaled, fils de Malek Salomeh, époux de Nada, s'installa en Strangleronce à ses vingt ans accompagnés de sa femme. Il profita de l'héritage de son défunt père afin de bâtir son domaine et une exploitation minière. Son investissement fut des plus rentables. Il vécut dans une certaine richesse tout au long de sa noble vie. Avec sa femme il eut deux enfants, Asaah et Hussein, et adoptera une fille, Khadidja.

Chaque enfant aura été élevé et éduqué dans l'amour et le respect des traditions familiale et Khadidja fut traitée comme si elle était du même sang. Asaah et Hussein apprirent de leur père les mécaniques du métier dans l'exploitation minière. Ils apprirent à diriger les hommes sur les chantiers et négociations aux ventes. Asaah excellait pour ce qui était de diriger. Il semblait prendre les bonnes décisions , savait être stricte et autoritaire sans être tyrannique. Un grand chef. Les négociations et ventes semblait être bien plus dans les cordes de Hussein. Il avait déjà tenté de diriger les hommes de l'exploitation, sans grand succès hélas. Les hommes se fatiguaient trop vite et leurs tâches n'étaient pas des plus optimisées pour le rendement de l'exploitation.
Quant à Khadhidja, elle avait des intérêts assez différents de ses frères. Elle qui passait beaucoup plus de temps avec sa mère, partageait les mêmes passions. Ensemble, elles fabriquaient plusieurs engins tout autant loufoque qu'utile pour le domaine et l'exploitation minière. Les deux parents avaient de quoi être fière.

Chapitre Premier : Les poignards.


À ses quarante ans, Khaled qui se faisait vieux, réfléchissait de plus en plus à léguer sa place de directeur de l'exploitation minière à l'un de ses fils. Asaah était le plus vieux et s'était montré plus apte que son autre frère à diriger. Asaah, moyennement intéressé à reprendre l'affaire familiale accepta à contre-coeur. Hussein questionna sans cesse le choix de Khaled et le remis en doute sans arrêt. Il voulait hériter de l'affaire. Khadija, elle, s'en lavait bien les mains. L'affaire familiale ne l'intéressait pas et était bien heureuse de ne pas être choisi pour ça.

Un soir, peu avant le repas familial, un cri déchira la nuit. Le corps de Nada fut retrouvé sans vie dans ses appartements. Un assassinat. Un poignard dans son dos. Les servants remarquèrent des traces de sang menant dans les appartements de Asaah. Khaled associa le crime à celui-ci. Khaled, accompagné de Hussein et de ses servants, organisa une chasse à l'homme afin de retrouver Asaah, encore introuvable jusqu'à présent. Hussein savait où trouver son frère et n'en dit mot à Khaled. Il le retrouva seul afin d'alerter son frère des nouvelles et des intentions de leur père. Khadidja resta auprès du corps de sa mère, à la pleurer.

Asaah alerté par son frère, craignant pour sa propre vie, fuit le domaine familial sans indiquer où il comptait aller ni laisser de traces.

Hussein revint vers son père. Il lui raconta qu'il avait retrouvé son frère et qu'il avait tenté de l'attraper. Qu'il y avait eu une bagarre et que malgré ses efforts, Asaah avait réussi à fuir. La soirée fut silencieuse par la suite. Sans paroles, sans chants, sans bruit. Que les pleurs. Nada Salomeh fut enterré le lendemain dans la cour du domaine et Khaled jura vengeance. Il ne comprenait pas le geste de son fils et ne cherchait pas à le comprendre. Pendant quelques années encore il dirigea l'exploitation minière avant de tout léguer à son fils Hussein. À partir de là, il put se consacrer à la recherche de Asaah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagence.1fr1.net
Golbi
Admin
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: La famille Salomeh   Sam 8 Aoû - 7:03


ambiance

Chapitre Second : Première Partie "A" ; Un troll qui vous change une vie.

Asaah se dirigea vers Hurlevent où il trouva refuge. Il avait faim, il avait soif, il avait beaucoup voyagé. Il savait qu'en quelque sortes il avait été trahi. Sans savoir par qui, ni comment. Il devait se refaire et se faire un nom dans cette ville de fou. De ruelle en ruelle, rien n'était fait pour lui. Tout ces gens différents de lui, de ce qu'il avait connu avant. Habitué à une certaine vie de luxure, il était laissé à lui-même dans une jungle urbaine. La première nuit fut difficile pour l'homme qui n'avait jamais passé une nuit tel un sans-abri. C'est sur un banc de parc du quartier des elfes qu'il passa sa première nuit, affamé. Loin de ce soucier de la malchance qui allait lui tomber sur la tête.

Cette nuit là, le ciel grondait. Certain criait à l'apocalypse. Une bête noir survolait le ciel. La terre tremblait.

Les flammes inondèrent le ciel, puis les ruelles. Asaah ne trouvait aucune sortie à cet enfer, coincé dans ce quartier en flamme.
VLAM !!

Sans réellement comprendre, tout s'était passé si rapidement, le sol s'effondrait sous ses pieds. Dans le vide, il venait à peine de comprendre ce qui se passait. Là où il avait décidé de passer la nuit, le banc, le parc, le quartier. Une explosion. Tout venait de disparaître en un fragment de seconde. La chute semblait longue, sans fin, à l'infini. Il termina sa chute dans les eaux..
...
...
Le réveil fut difficile.

Le bruit des vagues le réveilla. Le soleil plombait sur lui. Un énorme mal de crane. Et un rire absurde..
<Beuh ?!>
Un étrange elfe, laid, le poussait du pied pour tenter de le réveiller. Asaah repoussa l'elfe avant de se lever difficilement. Ses muscles endolorit n'aidant pas. L'elfe aux cheveux bleus se présenta. Narhaal. Quel nom étrange pour un elfe ? lui aura alors répondit Asaah. L'elfe s'enragea un instant, gueulant à qui veut l'entendre qu'il n'est pas un elfe mais bien un Troll. Asaah n'osa pas poser plus de questions. L'elfe, ou le troll, l'invita à le rejoindre sur un navire. L'équipage du Capitaine Nelson recueillait tout ceux qui avait eu le malheur de se perdre dans cette ville de fou sans y trouver leur place. Asaah hésita un instant et refusa l'invitation. Narhaal insista jusqu'à ce que Asaah lui réponde d'un simple "Peut-être" ce qui réjouit assez l'elfe pour laisser un moment de répit à Asaah.

Asaah retourna en ville, laissant son nouvel ami au port. Il avait faim, encore plus que la veille. Peut-être que sur ce navire il y avait quelque chose à manger ? Cette idée tournait dans la tête de Asaah sans cesse, pendant plusieurs heures. Enfin, il se résigna, il allait voir ce que l'équipage du fameux Nelson pourrait lui réserver. Si au moins il pouvait y trouver de quoi se mettre entre les dents.

Il remit le pied sur les quais du port. Tant de navire, difficile de savoir lequel appartenait à l'équipage de Nelson. C'est ce qu'on aurait pu croire, mais finalement, tellement de bruit venait du navire en question, il fut assez simple à trouver. Rire, pleur, cri, coup de lame, coup de canon, chant de marin. Oui, il s'agissait bien de ce navire. Et l'accueille fut des plus étranges. Il s'approchait enfin du navire alors qu'il vit une dame, rouquine, tomber du navire, se fracassant la tête sur la rampe, pour finalement tomber à l'eau et couler. Sans hésitation il se jeta à l'eau pour aller la récupérer.
Le héro du jour et une belle rencontre.
La dame en question fut reconnaissante de l'aide que Asaah venait de lui porter. Eilineil qu'elle s’appelait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagence.1fr1.net
 
La famille Salomeh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description et tactiques usuelles de la famille Stark
» Les drops de la famille Makeji
» [RP] Réunion de famille chez les d'Erzulie Dantor
» Famille absente
» Bienvenue dans la famille !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Agence :: Néant distordus :: Archives anciennes-
Sauter vers: